Accueil > Beauté > Les métiers de l’esthétique : quelles sont les formations à envisager ?

Les métiers de l’esthétique : quelles sont les formations à envisager ?



À l’heure actuelle, la filière de l’esthétique en France compte plus de 48 000 salariés et presque autant d’entreprises, pour un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros. Si ce secteur profite d’un tel engouement, c’est en raison des besoins grandissants des Français, qui sont plus de 25% à se rendre en institut de beauté. Aussi, une carrière dans l’esthétique ouvre de très nombreuses portes et permet à tous les jeunes diplômés de trouver du travail rapidement. Mais alors, quelles sont les formations à envisager ? Explications.

Les formations initiales dans l’esthétique

  • Le CAP : accessible après la troisième, le CAP esthétique dure deux ans. Orienté technique, il permet à tous les jeunes d’acquérir les compétences de base en soins du visage, du corps, etc. Le CAP est réalisé au sein d’un CFA, dans un lycée ou une école spécialisée en esthétique.
  • Le Bac Pro : après la troisième, cette formation de trois ans s’apparente à une filière de lycée classique. Les élèves abordent des thématiques générales, ainsi que des cours axés sur l’esthétique, les sciences et la parfumerie. Il s’agit d’une formation plus complète que le CAP.
  • Le Brevet Professionnel : cette formation a pour objectif de compléter le CAP et dure deux ans. Les élèves profiteront d’enseignements complémentaires et seront en mesure d’accéder à un poste à plus hautes responsabilités. Le Brevet Professionnel est réalisé en alternance.
  • Le bachelor : accessible après le bac, il s’agit d’une formation sur 3 ans, orientée vers le management de l’esthétique. Il permet aux futurs diplômés d’envisager une carrière dans la gestion d’instituts ou de spas.
  • Le BTS : à l’instar du bachelor, cette formation est accessible après le bac. Elle dure deux ans et se décline en deux parcours distincts. Le parcours vente, et le parcours plus technique, orienté soins et gestion commerciale.
  • La licence professionnelle : ce diplôme peut être préparé avec un niveau bac+2, dans un établissement universitaire. Il existe plusieurs licences pro, axées vente et commercialisation, cosmétologie, etc.
  • Le master : accessible avec un niveau bac+3, le master sur 2 ans offre une formation plus scientifique. D’ailleurs, certaines écoles d’ingénieur proposent ce type de parcours.

Les formations complémentaires aux métiers de l’esthétique

Quel que soit le diplôme obtenu, il est tout à fait possible de le compléter avec des formations supplémentaires, parfois indispensables pour se démarquer et envisager des postes à plus hautes responsabilités. Aussi, les futurs spécialistes de l’esthétique pourront opter pour la formation maquillage permanent, prothésiste ongulaire, etc.


Notez cet article :
Les métiers de l’esthétique : quelles sont les formations à envisager ? 4.40/5 - 20 votes

Auteur : Mathilde


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?