Accueil > Santé > Chirurgie esthétique, comment se faire rembourser ?

Chirurgie esthétique, comment se faire rembourser ?



Les notions de chirurgie esthétique et chirurgie plastique se confondent. Ces deux disciplines font partie de la même spécialité médicale. Elles visent la reconstitution ou l’embellissement d’une ou plusieurs parties du corps. La chirurgie esthétique est réalisée sur les tissus superficiels de la peau afin de corriger l’apparence physique. La Sécurité Sociale définit les bases de remboursement. L’affiliation à un régime de santé complémentaire donne lieu à ce droit. Consultez notre article pour comprendre les mécanismes de remboursement des organismes de santé.

Qu’en pense l’assurance-maladie ?

La branche de la chirurgie reconstructrice concernée par l’assurance-maladie est la chirurgie plastique. Face à la confusion des termes, la différence passe parfois inaperçue. En effet, les opérations de la chirurgie plastique réparent les défauts physiques et lésions handicapantes du corps. La portée de l’acte est certes esthétique, mais elle résulte d’un objectif purement médical. 

Sur cette base l’avis du praticien est soumis à la validation du médecin-conseil de la Sécurité Sociale. La prise en charge est fixée à 100% selon les critères de remboursement de l’organisme social. En consultant des pages bien documentées vous serez informé sur la question. Cliquez ici et vous en saurez davantage.

Quels sont les actes chirurgicaux concernés ?

Il faut comprendre le mode d’emploi des remboursements avant de s’engager vers la chirurgie esthétique. Les actes médicaux concernés comprennent les opérations réparatrices du corps. Elles visent à reconstruire les malformations congénitales comme le bec de lièvre. Les rhinoplasties sont remboursées lorsqu’elles provoquent une gêne respiratoire. Les défauts corporels causés par accident ou morsure sont également pris en compte. 

La nécessité de l’opération chirurgicale doit être clairement spécifiée par le chirurgien esthétique. Autrement le dossier peut être classé sans suite par l’assurance-maladie. Certains actes de la chirurgie esthétique comme la reconstruction mammaire sont validés. Il s’agit notamment des suites d’un cancer de sein et les réductions importantes des tailles de bonnets.

Comment solliciter le remboursement ?

L’autorisation de réalisation des actes précède la demande de remboursement. Le chirurgien renseigne un formulaire type de la sécu à l’intention de la CPAM de résidence. Le patient transmettra ensuite le document à l’assurance-maladie. Sans réponse de la caisse suivant les 15 jours de la demande, on peut considérer une réponse favorable. Toutefois, des précautions sont à prendre pour éviter une mauvaise interprétation. Habituellement le concerné est tenu de se rapprocher de l’organisme social pour connaître l’état réservé à son dossier.

Les bénéficiaires d’une mutuelle complémentaire peuvent faire valoir le remboursement des frais d’hospitalisation selon les clauses contractuelles. 


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?