Accueil > Santé > 10 astuces pour moins transpirer la nuit

10 astuces pour moins transpirer la nuit



S’il existe un moment où l’esprit et le corps peuvent véritablement se reposer, c’est bien lors d’une bonne nuit de sommeil. Cependant, ce moment peut devenir pénible lorsqu’il fait trop chaud et qu’on transpire excessivement. Trouver le sommeil dans ces conditions n’est jamais facile. Votre repos sera alors perturbé; avec pour conséquence une fatigue qui s’étendra sur toute votre journée de travail. Vous souhaitez remédier à ce problème ? Découvrez alors quelques astuces qui vous permettront de moins transpirer la nuit.

1. Optez pour une couette naturelle en duvet

Élément essentiel d’une literie, la couette vous couvre au cours de la nuit et permet de réguler la température du lit suivant les saisons. Ainsi, la couette naturelle en duvet apparait comme un excellent moyen pour limiter la transpiration excessive. Contrairement à la couette synthétique, celle couette naturelle est nettement plus confortable et légère. Elle est dotée d’un système thermorégulé et respirant. Vous avez la possibilité d’adapter ce type de couette aux saisons pour mieux en profiter. Veillez toutefois à vous tourner vers un fabricant français de produits de qualité haut de gamme, à l’instar de la manufacture Castex, pour doter votre literie d’une couette naturelle en duvet et ainsi réduire votre transpiration. Vous aurez ainsi l’assurance de passer de meilleures nuits et, par ricochet, de meilleures journées. Par ailleurs, pour accompagner votre couette naturelle, n’hésitez pas à vous procurer également un oreiller en duvet.

2. Réglez la température de la chambre

En été, la température ambiante d’une pièce peut être particulièrement élevée. C’est alors le moment d’utiliser efficacement votre système de climatisation. Celui-ci vous permettra de refroidir un tant soit peu la chambre tout au long de la nuit. Vous pouvez aussi tout simplement ouvrir les volets ou fenêtres pour aérer la pièce. Profitez alors de la brise légère nocturne pour mieux dormir. Dans un cas comme dans l’autre, l’idéal est une pièce de vie à 18°C ou 19°C de température pour limiter la transpiration.

sommeil literie couette dormir lit oreiller

3. Soignez votre alimentation avant de vous coucher

Notre alimentation joue un rôle important dans le fonctionnement de notre organisme, et ce, à bien des niveaux. Ainsi, lorsque vous mangez des repas trop épicés par exemple, votre organisme a tendance à s’échauffer. De même, prendre un repas trop copieux le soir avant de vous coucher demande à votre système gastrique un travail supplémentaire. Celui-ci se manifeste alors par des vagues de suées qui peuvent varier d’un individu à l’autre. Une certaine consommation d’alcool peut également être à l’origine d’une transpiration abondante au cours de la nuit. En changeant votre alimentation, en mangeant sainement (privilégiez notamment l’alimentation bio) et plus tôt dans la soirée, vous pouvez donc diminuer considérablement vos suées nocturnes.

4. Évitez les vêtements synthétiques pour dormir

Les matières synthétiques produisent plus de chaleur que les matières naturelles. Si vous êtes habitué à vous coucher avec un pyjama synthétique, c’est alors le moment de passer à une meilleure alternative. Vous pouvez alors prendre des vêtements en coton ou en lin. Il s’agit de fibres naturelles qui apportent de la douceur et un sentiment de bien-être incomparable tout au long de la nuit. Leur utilisation ne produit pas de chaleur. Ainsi, vos nuits de sommeil seront aussi légères que vos nouveaux pyjamas. Veillez également à vous procurer des vêtements plus amples qui laissent votre corps respirer. Le choix de la couleur de vos pyjamas est également à prendre en compte. Par exemple, le noir emmagasine davantage la chaleur que les autres tons. Choisissez alors des vêtements dans des tons plus clairs et faits avec des matières naturelles.

5. Contrôlez votre hydratation avant de dormir

Lorsque vous transpirez, c’est une partie de l’eau présente dans votre organisme que vous perdez. On pourrait alors croire que boire moins limiterait la transpiration. Or, c’est une grosse erreur. Vous ne serez que plus déshydraté. Cependant, vous pouvez contrôler les boissons que vous consommez. Il est donc recommandé d’éviter les liquides trop chauds ou trop glacés qui stimulent le rejet d’eau par les pores.

6. Utilisez un remède naturel pour limiter votre transpiration la nuit

La nature regorge de solutions pour tous nos problèmes de santé. Ainsi, vous pouvez utiliser de la sauge pour limiter la transpiration. Elle peut être infusée pour être consommée sous forme de tisane. Il est conseillé de consommer environ un litre de cette décoction de sauge par jour pendant une semaine pour bénéficier rapidement de ses effets.

sommeil literie couette dormir lit oreiller

7. Adoptez une bonne hygiène avant de vous coucher

Ici, il est primordial de faire attention à votre hygiène. Vous devez alors vous laver avant de vous coucher. Cela permet de réduire la température de votre corps pour vous aider à passer une meilleure nuit sans transpiration excessive. Il peut également être utile de s’épiler, car les poils retiennent plus facilement l’humidité que l’on cherche ici à éviter.

8. Relaxez-vous avant de dormir

Plus facile à dire qu’à faire ? Certainement ! Toutefois, lorsque vous dormez en étant stressé, vous vous exposez plus facilement aux mauvais rêves et donc aux nuits agitées. Par conséquent, votre organisme réagit en produisant de la transpiration. Vous devez donc vous relaxer autant que possible avant de vous endormir. Faire de la méditation ou des exercices de relaxation avant de vous mettre au lit peut alors être nécessaire et hautement bénéfique pour votre corps et votre esprit.

9. Utilisez un anti-transpirant

Il s’agit le plus souvent d’un déodorant dont la fonction principale est de limiter la sécrétion de la sueur. Cette action est possible grâce au sel d’aluminium qui permet de boucher l’orifice des canaux excréteurs. Vous pouvez alors utiliser les crèmes anti-transpirantes plus efficaces que les sprays, grâce à leur forte composition en sel d’aluminium. Veillez toutefois à limiter cette utilisation et à ne pas en abuser. Prévoyez par exemple d’en appliquer un jour sur deux.

10. Consultez un médecin

Cette astuce est valable lorsqu’aucune autre des autres méthodes ne fonctionne. Si vous continuez toujours autant à transpirer, alors n’hésitez pas à vous rapprocher d’un docteur. Celui-ci sera en mesure de vous dire si cette transpiration est d’origine naturelle ou si elle est le signe d’une maladie ou d’un trouble. Dans l’un ou l’autre des cas, il saura mieux vous orienter vers des solutions plus adaptées à votre situation.

La transpiration est une réaction normale de l’activité de notre organisme. Pourtant, il peut arriver qu’elle soit excessive et donc problématique, notamment la nuit. Avec ces quelques astuces, vous êtes désormais en mesure de réduire au maximum votre transpiration afin de passer des nuits paisibles et sereines.


Notez cet article :

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?