Accueil > Lifestyle > Stretching, la discipline qui cultive le bien-être

Stretching, la discipline qui cultive le bien-être

026baa877899aaefc7f316f1715c42b4.jpg

Au cœur d’une société qui vit à cent à l’heure, il n’est pas rare de se sentir stressée et de cumuler les maux de dos. Mais voilà, rééquilibrer son corps, dénouer les tensions musculaires, tonifier ses muscles est à la portée de tout à chacun. À mi-chemin entre le Pilate et le yoga, le stretching est la clé de voûte pour se sentir bien son corps et être envahi d’une sensation de bien-être, quel que soit son âge et sa situation. En effet, même les femmes enceintes peuvent le pratiquer.

Discipline douce et tonique, le stretching consiste à adopter des postures pour tendre les membres, contracter les muscles avant de tout relâcher. C’est aussi simple que cela. Pratiquée en parallèle d’une activité sportive cela permet de préparer le corps, de limiter les risques de blessures en amont puis, de récupérer plus vite après. Discipline à part entière, elle est un excellent complément à toutes les pratiques sportives. Chaque cours de stretching se termine par un exercice de respiration afin de favoriser une relaxation complète.

Focus sur une activité à démarrer dès la rentrée, sans plus tarder.

Les bienfaits sur le corps et l’esprit

Par le jeu successif et progressif des étirements, les contractions musculaires plus ou moins profondes, l’alignement du corps est alors rétabli et les déséquilibres corrigés. On se maintient mieux, le buste se redresse. De manière automatique, quasi innée, les mauvaises postures – responsables des nombreux troubles musculo-squelettiques – disparaissent peu à peu. Cela permet également de ralentir l’évolution de certaines maladies dégénératives comme l’arthrose par exemple.

Au fil des jours, des semaines, l’organisme retrouve de sa souplesse, de son élasticité. Les silhouettes s’affinent et sont bien plus harmonieuses. Le corps entier ressent alors une sensation de bien-être.

Grâce aux étirements et aux exercices de respiration, la cage thoracique est dégagée. Les capacités respiratoires sont alors développées. Et c’est, l’oxygénation de tout le corps qui s’en trouve amélioré. La circulation des fluides corporels – salive, sang, sueur, bile, sébum, lymphe et sécrétions sexuelles – permet alors d’optimiser le fonctionnement des organes, d’éliminer plus rapidement les toxines, réduisant ainsi les tensions nerveuses, les raideurs musculaires, la tension artérielle entre autres.

Les capacités de concentration sont bien meilleures. L’organisme trouve le repos. Les effets d'un manque de sommeil se réduisent à peau de chagrin et cette sensation de fatigue dès le réveil n’existe plus notamment.

Au-delà de ces bienfaits, le corps et l’esprit ne font plus qu’un.

Cela permet d’être aussi bien dans son corps … que dans sa tête ! 


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin Team


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?