Accueil > Sexo > Parler de sexe en couple

Parler de sexe en couple

Il n’est déjà pas évident de parler de sentiments, alors parler de sexe avec son ou sa partenaire peut s’avérer être un véritable parcours du combattant. L’éducation reçue et le caractère n’aident pas forcément à aborder ce thème en couple, pourtant cela est important pour son équilibre.

Quelle-sexualite-en-cas-d-infection-sexuellement-transmissible-chronique

Quand et pourquoi en parler

Surtout il faut éviter d’en parler au moment ou autour des moments des rapports intimes, c’est tout simplement un tue l’amour. En dehors de cela, on peut choisir n’importe quel moment. Si on a peur de troubler la tranquillité de l’autre, on peut profiter des moments de complicité, de jeux ou de confidences.

Une solution est d’instituer un rendez-vous hebdomadaire durant lequel vous parlez de votre couple, sans tabous, en mettant l’accent sur la sexualité. Dans tous les cas il faut faire son maximum pour aborder le sujet et encore plus si on éprouve des difficultés pendant l’acte. Parler de sexe montrera au partenaire votre investissement dans le couple.

C’est aussi le moyen d’être la personne active et de ne pas donner l’impression de subir ou d’être une spectatrice. Parmi les aphrodisiaques, la parole est un des plus efficaces. Rien de tel pour attiser le désir que de chuchoter des mots crus à l’oreille de son ou sa partenaire. On peut aussi envoyer des messages écrits, vocaux ou des mails.

C’est aussi l’occasion d’en dire plus sur soi ; le seul moyen pour les autres de savoir ce qui vous plaît ou non est de vous exprimer. On peut le faire par les gestes aussi.

Comment en parler

le-dialogue-dans-un-couple-810x450
Une fois qu’on a le moment il ne faut pas se défiler mais tenter de rester sereine et naturelle. Mettre une touche d’humour est bien souvent utile pour lever les doutes, les appréhensions et les gênes. La première règle lorsqu’on parle de sexualité en couple est de ne pas s’auto-censurer.

On évite aussi de pointer du doigt l’autre en le ou la désignant comme responsable de l’absence de plaisir, par exemple. Il est préférable de dire que telle ou telle chose ne vous procure pas de plaisir plutôt que de dire « tu fais ceci ou cela mal ». Dans ce cas de figure on met la main à la patte et on indique directement la manière dont il faudrait s’y prendre.

Ce n’est pas un règlement de compte, alors on ajoute beaucoup d’amour même de la dérision dans ses propos. Il ne faut pas hésiter à évoquer ses désirs, ces questionnements, ces craintes et même à poser des questions ouvertes. C’est idéal pour entamer la discussion.

L’interlocuteur est contraint de répondre en argumentant, ce qui donne déjà des indications sur la tournure que va prendre la conversation. On n’oublie pas d’en profiter pour parler de contraception aussi.

En sexualité comme en amour plus on est franc, mieux cela se passe. La gêne ne dure que quelques instants et la démarche sera perçue positivement, surtout lorsque l’initiative vient de vous. Il faut seulement se souvenir que parler de sexe en couple est un acte bénéfique pour les deux partenaires et pour soi-même.

 

Vidéo: Améliorer la communication dans un couple


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?