Accueil > Culture > Notre sélection de romans pour l’été

Notre sélection de romans pour l’été

Cet été, vous avez envie de vous aérer l’esprit en vous plongeant dans un bon livre. Oui mais lequel? On vous a fait une sélection pour emmener avec vous à la plage, à la montagne ou tout simplement chez vous!

Fotolia_30142620_S

Un polar pour frissonner :

la fille du train

La fille du train, de Paula Hawkins, Sonatine, 378p, mai 2015.

Synopsis : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connait par cœur, elle a même donne un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason a la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… 

Ce thriller exceptionnel connait un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, traduit en plus de 26 langues, il est en cours d’adaptation cinématographique. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entrainer dans le piège paranoïaque et jubilatoire qu’il vous tend pour comprendre à quel point cette publication fait figure d’évènement.

 

Un roman de science-Fiction pour s’évader :

le-trone-de-fer---l-integrale,-tome-1-401890

Game of Thrones, Le trône de Fer, l’intégrale 1, de George R.R. Martin, J’ai Lu, janvier 2010.

Synopsis : Le Trône de fer est un cycle culte. Fantasy médiévale avec son lot de complots, trahisons, guerres, luttes de pouvoir, il se déroule dans le royaume des Sept Couronnes. Mais plutôt que de livrer une féerie épique d’aventures et de créatures extraordinaires, George R.R. Martin laisse la parole à une multitude de personnages qui tissent à travers leurs forces et leurs faiblesses l’histoire du royaume. Et mieux qu’aucun auteur, il les fait humains. Le récit s’efface, on entre dans un monde de chair, de sang. De vie. La réalité violente et crue s’éveille au fil des relations qu’entretiennent les protagonistes. Leurs doutes, leur soif de pouvoir, d’amour se révèlent. Ils ne sont plus les pions qui participent à l’Histoire. Ils sont l’Histoire, ses faiblesses, ses accès de rage et de folie, ses rêves. Construction gigantesque aux intrigues imprévisibles, le Trône de fer est vivant. On y entre facilement, on n’en sort jamais.

 

Un roman d’humour pour se détendre :

41mRbesZ0TL._SY344_BO1,204,203,200_

Pourquoi j’ai mangé mon père, de Roy Lewis, Pocket, 183p, janvier 2012.

Synopsis : Approchez homo sapiens ! Ce livre vous fera hurler de rire ! Faites la connaissance d’une famille préhistorique : Edouard, le père, génial inventeur qui va changer la face du monde en ramenant le feu ; Vania, l’oncle réac, ennemi du progrès ; Erenst, le narrateur, un tantinet benêt ; Edwige, Griselda et autres ravissantes donzelles…

Ces êtres délicieux font le monde autour d’un feu en dégustant des os à moelle. Regardez-les découvrir l’amour, s’essayer à la drague, se battre avec l’évolution…

Situations rocambolesques, personnages hilarants d’un monde où l’homme est pourtant déjà homme : batailleur, jaloux, ingrat et aussi rétrograde. Un miroir à consulter souvent. Pour rire et réfléchir.

 

Un roman historique pour voyager dans le temps :

1507-1

La Part des Flammes, de Gaëlle Nohant, Héloïse d’Ormesson, mars 2015.

Synopsis : 4 mai 1897. Autour de l’épisode méconnu du tragique incendie du Bazar de la Charité, La Part des flammes mêle les destins de trois figures féminines rebelles de la fin du XIXe siècle : Sophie d’Alençon, duchesse charismatique qui officie dans les hôpitaux dédiés aux tuberculeux, Violaine de Raezal, comtesse devenue veuve trop tôt dans un monde d’une politesse exquise qui vous assassine sur l’autel des convenances, et Constance d’Estingel, jeune femme tourmentée, prête à se sacrifier au nom de la foi. Qu’ils soient fictifs ou historiques (la duchesse d’Alençon, née duchesse de Bavière, est la sœur de Sissi), Gaëlle Nohant donne vie et chair à ses personnages dans une histoire follement romanesque, qui allie avec subtilité émotion et gravité. Tout à la fois porté par un souffle puissant, littéraire et généreux, La Part des flammes, nous entraîne de rebondissements en révélations à la manière d’un roman feuilleton.


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?