Accueil > Santé > Naturopathe, une médecine douces en vogue

Naturopathe, une médecine douces en vogue



Même si le domaine de la santé traditionnelle et conventionnelle reste en tête des soins, de plus en plus de Français se tournent vers des hypnothérapeutes, des sophrologues, des magnétiseurs, des naturopathes, des acupuncteurs, des étiopathes ou encore des kinésiologues pour soigner leurs maux quotidiens. Autrefois décriées et souvent dénigrées, ces médecines dites « alternatives » connaissent un regain d’intérêt, un succès exponentiel qui s’explique par un besoin de se soigner de manière de plus en plus naturelle chez les patients. Et, ce n’est pas le dernier scandale sanitaire sur la présence de nanoparticules retrouvées dans les médicaments usuels, qui modifiera la donne. Quoi qu’il en soit, le secteur des médecines alternatives, douces attire de plus en plus. D’ailleurs, de plus en plus d’hôpitaux intègrent les médecines douces dans leurs programmes de soins à l’image des interventions chirurgicales sous hypnose sans anesthésie notamment. 

Gros plan donc sur l’un de ces métiers en plein essor : naturopathe. 

Naturopathe, pour qu’un esprit sain soit dans un corps sain

Les Français ont envie de naturel et se tournent de plus en plus vers une approche plus saine de la vie. Après les cométiques naturels, les produits « made in home », les commerces « éco-friendly » et les restaurants vegan notamment, c’est une démarche globale d’amélioration de la qualité de vie qui se met en place dans la société. Et, bien entendu, si consommer mieux de manière plus saine est dans l’ordre naturel des choses, il faut aussi de soigner de manière plus naturelle : d’où, le boom de la naturopathie. 

À ce jour, la profession ne fait pas l’objet d’un cursus universitaire à l’image du métier de pédiatre par exemple. Fort heureusement, il existe un certain nombre de formations par correspondance pour le devenir. Il est alors possible et accessible à tout à chacun de se lancer dans le métier de naturopathe. Quoi qu’il en soit, à l’image de tous les corps de métier, devenir naturopathe doit être une vocation, une envie. Et pour cause, être naturopathe c’est travailler sur l’hygiène de vie d’une personne, faire de la prévention pour qu’elle prenne en mains sa santé. C’est un métier complexe qui se base sur différentes techniques, saines, douces et naturelles en vue d’apporter le bien-être. Son rôle est alors de faire le bilan de l’état de santé général d’une personne en prenant compte de ses habitudes alimentaires, de ses antécédents médicaux, de son style de vie, de ses habitudes alimentaires entre autres, pour identifier les causes des déséquilibres. Un bilan indispensable pour proposer des techniques d’éducation et de prévention adaptées, personnalisées en vue d’apporter un mieux-être pour mieux vivre. 

Outre le fait d’être passionné, il est indispensable d’avoir d’excellentes connaissances des médecines naturelles, de la biologie et de la psychologie. Un bon naturopathe doit faire preuve également de pédagogie pour enseigner les règles de base pour changer et améliorer son mode de vie. Un bon naturopathe se distingue également de par ses capacités d’écoute, de patience, d’attention et de compréhension sans oublier qu’il doit avoir des qualités de communication. Devenir naturopathe ne vise pas à remplacer la médecine conventionnelle. C’est plutôt apporter une solution complémentaire au diagnostic posé et au traitement prescrit par un praticien. Le naturopathe aide à maigrir et à stabiliser son poids, à gérer son stress, à faire face aux troubles du sommeil par exemple. 


Notez cet article :
Naturopathe, une médecine douces en vogue 5.00/5 - 1 vote




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin Team


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?