Accueil > Forme > Mincir intelligemment : les méthodes qui marchent

Mincir intelligemment : les méthodes qui marchent

Perdre quelques kilos c’est possible et il est assez aisé d’y parvenir. En revanche se maintenir à un poids stable après la perte de ces kilos cela est bien plus difficile ; on n’échappe pas à l’effet YOYO. Alors pour éviter cette phase il vaut mieux choisir un régime approprié qui ne va pas intervenir de manière ponctuelle sur les kilos superflus, mais permettre de préparer la phase suivante, celle de la stabilisation.

 

La pleine conscience

Macher-lentement-pour-maigrir-702x336
Cette méthode peut être rapproché du « slow food » qui consiste à manger des aliments sains, sans se presser et en prêtant attention à ce qu’on ingère. On oublie le plateau télé, il faut être concentrée sur son assiette et ce qui se passe dans sa bouche. Avant même d’introduire les aliments dans la bouche on prend le temps de les regarder, d’observer leur forme, couleur et consistance.

On n’hésite pas à humer les odeurs des aliments, des épices et des herbes contenus dans le plat. Puis on répète cet exercice des sens un fois les aliments entrés en bouche. C’est l’occasion de tester sa culture culinaire en essayant de deviner les différents éléments à partir de leur consistance, leur arôme et leur goût.

En prenant le temps de manger de cette manière plusieurs phénomènes se produisent au niveau de l’organisme : on indique au cerveau et à l’estomac qu’on mange, il est en état d’alerte et « surveille » la quantité et la qualité (trop sucré, trop salé, trop gras…) de ce qui est ingéré.

On optimise sa digestion. Plus les aliments sont mâchés, meilleure est la digestion, élément non négligeable dans la prise de poids. L’estomac envoie des signaux une fois l’état de satiété atteint ; généralement cela survient en ingérant une quantité d’aliments moins importante que ce dont on a l’habitude.

 

Ralentir son métabolisme

les-graines-atouts-sante
L’organisme a besoin de calories pour gérer le fonctionnement du corps : réguler la température, la respiration et toutes les autres fonctions vitales. Cela équivaut à environ 1300 calories par jour. Il est possible de le faire baisser, en brûlant davantage de calories au repos.

On mise sur des aliments « brûle-graisse » type huile de coco, poisson gras (saumon), les graines de lin, de tournesol, de sésame ou la caféine contenue dans le café et le thé, consommés sans sucre et sans lait. Manger plus de protéines telles que les viandes maigres, les poissons, sans oublier les œufs, renforce les muscles et aide à lutter contre un métabolisme lent.

Parallèlement il est recommandé de diminuer sa consommation de sucres lents et rapides, eux vont justement ralentir le métabolisme. Comme toute chose il faut y aller avec parcimonie, il est donc important de mesurer les quantités ingérées, avec sa paume par exemple. Il vaut mieux manger régulièrement en petite quantité que de faire un seul gros repas dans la journée. Par réflexe le corps fera du stockage sous formes de graisse.

Accompagner son alimentation par la pratique d’une activité sportive régulière donnera de meilleurs résultats à court et long terme.

 

Vidéo: Mincir et manger à sa faim


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?