Accueil > Santé > L’hygiène intime féminine : une importance capitale pour la santé

L’hygiène intime féminine : une importance capitale pour la santé



Sexualité, produits cosmétiques, hygiène maladroite, etc., nombreux sont les risques qui mettent en péril l’hygiène intime de la femme. Plus d’une femme sur deux contracte en effet, une infection urinaire au cours de sa vie. Désagréable et douloureuse, ce type d’infection vaginale peut vite évoluer vers les organes du système urinaire et devenir dangereuse pour la santé. Pourtant, des gestes simples permettent de les éviter.

Des gestes simples contre les infections urinaires

Cystites, urétrites, vaginites, mycoses, etc., les problèmes génitaux chez la femme sont légion. Ils surviennent le plus souvent du fait de la proximité entre le méat urinaire et le rectum, ce qui favorise la prolifération de bactéries. Gênes, douleurs, brûlures, démangeaisons, fièvres, pertes blanches, les infections urinaires peuvent devenir un véritable handicap au quotidien.  

Une hygiène intime irréprochable et la mise en pratique de gestes simples permettent cependant de se prémunir de ce type d’affections : boire beaucoup d’eau, se nettoyer de l’avant vers l’arrière après les selles, uriner après les rapports sexuels, éviter d’utiliser des produits cosmétiques irritants dans la zone vaginale, éviter d’introduire de l’eau lors des douches vaginales.

Une flore vaginale saine : un atout majeur pour mieux se porter

Une flore vaginale saine évite les infections urinaires, d’où l’importance capitale d’en prendre soin. Fragile, la flore vaginale doit être entretenue avec soin. Non pas avec des produits agressifs, mais plutôt des produits doux qui respectent l’équilibre bactérien de la flore. En effet, ces micro-organismes jouent un rôle déterminant pour lutter contre la prolifération de bactéries agressives, responsables de diverses pathologies.

Pour conserver une flore vaginale saine, il est important d’avoir certaines bonnes habitudes au quotidien : éviter de porter des vêtements trop moulants, renoncer au tabac, s’éloigner au maximum des sources de stress ou de tensions, privilégier les sous-vêtements en coton, faire une croix sur les produits à base de parfum ou d’alcool, dormir sans dessous la nuit.  La prise de probiotiques sous forme de compléments alimentaires est aussi une solution idéale afin de rétablir l’équilibre de la flore vaginale.


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?