Accueil > Beauté > Les produits cosmétiques biologiques

Les produits cosmétiques biologiques

Les produits cosmétiques traditionnels français appréciés dans le monde entier font face à une concurrence en plein développement : les cosmétiques dits «biologiques».

 

Leur certification

ca4a10c0-496c-11e0-ae65-a5b52883516f
Être composé en majorité d’éléments naturels n’est pas suffisant pour qu’un produit soit considéré comme biologique ; il faut surtout qu’il soit certifié soit au niveau européen, soit au niveau national. C’est une des différences majeures avec les cosmétiques traditionnels.

BDIH est le label européen de référence ; il est géré par une association allemande. Le bien connu la bel Ecocert et Qualité France sont de labels français, gérés par l’Etat. Il en existe d’autres au niveau national.

Pour favoriser la transparence et orienter les consommateurs, une harmonisation est en cours au niveau européen afin de rassembler sous le label Cosmos les labels nationaux types Ecocert.

Actuellement chacun établit une liste de critères qui ainsi fait varier le seuil d’acceptation. Certains exigent une contenance d’au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle et d’autres se focalisent sur le ratio quantité des végétaux sur total des ingrédients.

 

Leur composition

composition bio
Il y a tout de même consensus sur le fait que ces cosmétiques doivent être exempts de tout conservateur chimique de type parabène ou produit de synthèse comme les parfums.

En ordre général ces produits de cosmétique biologique contiennent 35% de principe actif, c’est sept fois supérieur au contenu des produits de beauté traditionnels. Bien souvent les colorants en sont aussi exclus. Les cosmétiques regorgent d’extraits végétaux dont les vertus sont de plus en plus mises en avant : huile d’argan, aloé vera, spiruline, beurre de karité…

Seule la conservation peut être problématique pour les produits dont la constitution renferme au moins 10% d’eau. Ceux plus secs ou huileux n’ont aucun souci à ce niveau.

 

Les raisons qui incitent à se tourner vers les cosmétiques bios

choisir bio
Avant les années 2000 l’utilisation des cosmétiques biologiques était surtout un acte militant en faveur de la protection de l’environnement et des animaux. C’est maintenant un usage qui se démocratise, voire même un effet de mode.

Les parutions d’études sanitaires sur les effets des cosmétiques sur l’organisme couplées à certains scandales accélèrent aussi cette tendance. On fait passer le bien-être du corps en premier.

L’offre des cosmétiques bios s’est elle aussi considérablement développée. De nouvelles marques ont vu le jour. Elles sont plus ou moins spécialisées et proposent des produits à des prix tout à fait abordables. Pour moins de dix euros on peut, par exemple, acheter un mascara biologique non testé sur des animaux.

La qualité et l’aspect visuel, qui ont bien souvent été jugés inférieurs à ceux des cosmétiques traditionnels, sont maintenant tout aussi attractifs.
Il n’est pas rare que les grandes marques de cosmétiques traditionnels développent elles aussi des gammes de produits biologiques.

Actuellement 20% des femmes françaises utilisent des cosmétiques biologiques. Cette proportion est certainement plus élevée si on considère tous les produits fabriqués à base de composant naturels, et qui ne sont pas certifiés. Seule une lecture précise de la liste des ingrédients permet de faire la part des choses.

 

Vidéo: Les cosmétiques bio


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?