Accueil > Beauté > Le maquillage permanent

Le maquillage permanent

Le maquillage est utilisé depuis toujours tant pour embellir les visages et silhouette que pour représenter une certaine forme de spiritualité. Ainsi en fonction des cultures et des époques on retrouve différentes techniques, dont le maquillage dit permanent. S’il a été décrié pendant plusieurs décennies dans le monde occidental, il se démocratise peu à peu. Les interrogations persistent malgré tout.

Permanent-Makeup-Aurora-CO

Au delà des idées reçues

Bien que qualifié de permanent ce type de maquillage est en fait un tatouage réalisé à base de pigments colorés, qui s’estompent avec le temps, trois ans en moyenne.

De plus en plus les femmes ont recours au maquillage permanent au niveau des yeux principalement (trait d’eye-liner, sourcil, coloration des paupières) et des lèvres ; elles sont séduites par le gain de temps que cela représente. En effet elles n’ont plus besoin de se maquiller et se démaquiller quotidiennement.

Il convient aussi aux personnes voulant masquer une cicatrice visible, un défaut difficilement masquable au fond de teint par exemple, ou même une marque de brûlure.

Dans ces cas précis, le maquillage permanent se réalise sous accompagnement médical et s’accompagne dans un processus de réparation ou de reconstruction.

Contrairement aux idées reçues un maquillage permanent bien réalisé n’est pas différencié d’un maquillage classique.

 

La réalisation

semiperm

Avant de passer à la réalisation à proprement parlé, un ou plusieurs rendez-vous ont lieu avec le professionnel : un dermatologue ou un esthéticien spécialisé.

Cet entretien préalable permet d’exprimer sa demande de manière précise et détaillée, de découvrir les possibilités et surtout de tester les couleurs qui vont être par la suite tatouées.

Le choix du centre dans lequel cela va être réalisé à toute son importance ; la salubrité et la réputation ne doivent pas être négligées. Il est toujours bon de pouvoir se référer à l’expérience d’autres personnes.

Le jour J les pigments sont incorporés via des injections qui se font millimètre par millimètre. En général aucune douleur n’est ressentie, d’autant plus que tout se fait sous anesthésie locale. Il faut compter entre une à quatre heures, en fonction de la zone choisie.

 

L’entretien

maquillage-permanent-sourcils

Les jours qui suivent l’incorporation des pigments sont importants : il faut se nettoyer avec un antiseptique sauf au niveau des yeux où on applique une crème. La zone colorée peut être légèrement enflée, sensible, rouge ou asséchée.

On peut l’hydrater de façon délicate, sans gratter si il y a des démangeaisons ou même enlever d’éventuelles croûtes. Au début la coloration est plus prononcée que la teinte choisie ; cela s’estompe les semaines suivantes.

Un rendez-vous de contrôle et de retouches, si besoin, est normalement organisé avec le professionnel. C’est aussi un des critères qui permet de le choisir.

Même si la tendance en matière de maquillage est au naturel depuis plusieurs années, on y accorde toujours de l’importance.

Pour avoir l’air impeccable à toutes les heures du jour et de la nuit le maquillage permanent semble être une option de choix. Il fait le bonheur des working-girls et des mamans débordées.

 

Vidéo: Reportage France 2 sur le maquillage permanent

 


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?