Accueil > Sexo > Le clitoris, objet de tous les fantasmes à stimuler et à préserver

Le clitoris, objet de tous les fantasmes à stimuler et à préserver



Si le cerveau n’a pas encore révélé toutes ses fonctions ni ses facultés, d’autres zones semblent être devenues inutiles au cours de l’évolution. C’est notamment le cas du coccyx, des dents de sagesse, de l’appendice qui sont devenus des structures vestigiales. Utiles du temps de nos ancêtres, aujourd’hui leur utilité l’est largement moins. Si cette liste est loin d’être exhaustive, il est un organe féminin en particulier qui est loin de ne servir à rien : le clitoris. Et pour cause, c’est un organe sexuel féminin à part entière. Gros plan sur cette petite proéminence située en haut de la vulve, entre les lèvres.

Le clitoris, l'organe du plaisir au féminin

Malgré sa petite taille, le clitoris est composé d’un capuchon, d’un gland, d’un corps caverneux et d’un urètre. Bien loin d’entamer un cours d’anatomie sur le sujet, ce qu’il convient de retenir et que le clitoris n’est que la partie visible d’une structure bien plus complexe. Contrairement à d’autres organes du corps humain qui ont plusieurs fonctions, le clitoris n’en a qu’une : il est indispensable au plaisir féminin. C’est d’ailleurs la zone érogène la plus active et sensible. Avec pas moins de 8 000 capteurs sensoriels, bien plus que le nombre de terminaisons nerveuses présentes sur le pénis de l’homme, il suffit de quelques caresses pour le mettre dans tous ses états. Mais voilà s’il suffit parfois de quelques instants et un certain doigté pour le stimuler, parvenir à l’orgasme peut être difficile dans la plupart des couples. Fort heureusement, il existe des solutions pour le stimuler et pimenter par voie de conséquence la relation sexuelle.

Les astuces pour stimuler le clitoris

Souvent mal connu de la gent masculine, mais aussi de la femme, il est facile d’avoir un accès express 7e ciel. Si le canard demeure un grand classique, il existe d’autres stimulateurs sexuels clitoridiens. En effet, il existe une large gamme de stimulateurs clitoridiens qui vibrent ou aspirent la zone en question dans le but d’atteindre l’orgasme. Du Rabbit au Womanizer en passant par les galets par exemple, de nombreux modèles différents assurent des sensations elles aussi différentes, mais toutes aussi efficaces. Et là encore, le stimulateur peut être commandé à distance. En marge, il est également possible de stimuler ce réservoir de plaisir avec le jet du pommeau de douche ou encore en adoptant certaines positions plus propices que d’autres. Le tout est d’éviter les mouvements brusques qui rendent la stimulation difficile.

Les conseils pour préserver l’équilibre fragile de la zone

Pour éviter les désagréments, rien de tel que d’en prendre soin. Cela va de soi que cette partie intime de l’anatomie féminine demande une attention particulière. Et cela va s’en dire qu’elle ne doit être lavée qu’avec un savon doux spécialement conçu qui respecte la flore intime et maintient le pH vaginal optimal proche de 5. Et surtout, il convient de bien se sécher après la toilette avec une serviette propre. En effet, cette partie de l’anatomie féminine est « autonettoyante » et il est important de ne pas modifier cet équilibre naturel. Le vagin abrite plusieurs milliards de bactéries – dont des lactobacilles – qui assurent sa protection vis-à-vis des agressions extérieures. Cela permet alors de réduire le risque de cystite, d’infections urogénitales comme les mycoses notamment. Et même si les sous-vêtements comme les chaussettes permettent de stimuler la libido, mieux vaut profiter de la nuit pour dormir sans rien. Rien de pire qu’une culotte, un string ou encore une grenouillère pour empêcher l’aération de cette zone.

Bien entendu, en marge des habitudes d’hygiène agressives à proscrire – douches vaginales, toilettes trop fréquentes, savons inadaptés par exemple – le stress, le tabac, les médicaments et encore les rapports sexuels trop fréquents fragilisent la muqueuse. C’est pourquoi tout au long de la vie d’une femme, il convient d’adopter une bonne hygiène de vie pour préserver le Saint Graal de l’orgasme qu'est le clitoris.


Notez cet article :
Le clitoris, objet de tous les fantasmes à stimuler et à préserver 3.00/5 - 1 vote

Auteur : Elodie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?