Accueil > Sexo > La simulation : mythe ou réalité ?

La simulation : mythe ou réalité ?

Simule, simule pas… voilà une question que tous les hommes se sont posée au moins une fois dans leur vie. Il faut dire que les femmes ont de quoi semer le trouble : selon une étude récente, 54 % d’entre elles admettent simuler un orgasme de manière occasionnelle. Il semblerait donc que presque toutes les femmes simulent, ont simulé ou simuleront un jour ou l’autre…

image-couple-amoureux-swag-embrasse-baiser-photo-femme

Un passage obligé ?

Obligé, peut-être pas mais très courant en tout cas. La simulation est en effet fréquemment utilisée par les femmes à un moment ou un autre de leur vie sexuelle.

Que ce soit pour stimuler leur partenaire, pour écourter un rapport qui traine en longueur ou pour dissimuler un manque de plaisir embarrassant, la simulation est une technique employée par les femmes de tout âge.

Selon les psychologues et les sexologues, tant qu’elle reste occasionnelle, la simulation n’a rien de néfaste, bien au contraire. Elle permet parfois de trouver un plaisir difficile à atteindre tout en évitant un conflit avec son partenaire.

En effet, pour beaucoup de couples, le manque d’orgasme est difficile à gérer, même s’il n’intervient que rarement. Pour ne pas blesser l’égo masculin, les femmes préfèrent donc faire semblant qu’avouer que le plaisir n’est pas au rendez-vous.
Mais la simulation n’est pas seulement féminine. Les hommes aussi s’adonnent à cette petite supercherie et ils sont de plus en plus nombreux à simuler le plaisir. Pour eux cependant, il s’agit plus d’une « mise en appétit » qu’un souci de satisfaire sa partenaire. 47 % des hommes avouent en effet simuler le plaisir pour l’accentuer.

Pour d’autres, il s’agit de camoufler un orgasme venu trop tôt. Ce phénomène reste relativement récent et est bel et bien la preuve que les hommes osent enfin avouer et assumer leurs faiblesses.

Simulation égal à zéro plaisir ?

photo-couple-amoureux-swag-surnom-mignon

Pas du tout : simulation ne veut pas dire aucun plaisir. Le plaisir sexuel est quelque chose de complexe, surtout pour le corps féminin. Il peut venir, repartir puis revenir sans que cela ne soit anormal ni inquiétant.

Une femme peut donc tout à fait simuler à un moment et pas à un autre. La simulation est en effet couramment utilisée pour se stimuler soi-même et parvenir à atteindre le plaisir plus facilement.

Pourtant, la plupart des hommes la vivent comme une trahison et remettent leurs performances en cause dès que leur partenaire leur avoue avoir simulé un jour.
Cependant, la simulation systématique doit amener à consulter pour trouver de l’aide.

En effet, encore trop de femmes n’osent pas avouer ne jamais connaitre d’orgasme et préfèrent dissimuler la situation. Pourtant, quelques conseils et une dédramatisation permettent souvent de régler le problème et de connaitre enfin une vie sexuelle épanouie.

 

Vidéo: Relation: comment booster votre couple?


Notez cet article :
La simulation : mythe ou réalité ? 4.89/5 - 18 votes




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?