Accueil > Bébé > Comment bien choisir le faire-part de baptême ?

Comment bien choisir le faire-part de baptême ?



Si l’on connait aisément le baptême religieux, de plus en plus de familles se tournent vers le baptême civil. L’occasion de célébrer la venue au monde d’un enfant sans connotation religieuse. Accessible à tous, le baptême civil convient alors aux parents athées ou de religion différente qui souhaitent donner à la prunelle de leurs yeux un parrain et une marraine. S’il n’existe pas de texte officiel qui prévoit ce baptême, il faut alors se rapprocher de sa mairie de résidence pour connaître les modalités de cette célébration. Le parrain et la marraine pourront alors de manière symbolique, s’engager à s’occuper de l’enfant en cas de défaillance ou de disparition. Et s’il n’existe pas de cérémonial préétabli, il n’en reste pas moins un moment important. Parce que le baptême de l’enfant reste un moment unique, rien de tel que de le mettre en avant et d’opter pour un faire-part de baptême délicat qui séduira les convives. Pour cela, rien de tel que de suivre le guide pour bien le choisir. 

Faire-part de baptême : choisir un thème

Le baptême civil à l’image du baptême religieux se doit d’être célébré de la meilleure des façons qu’il soit. Dès lors, pour y convier sa famille, mais aussi ses amis, il convient d’envoyer des faire-part de baptême afin qu’ils puissent venir assister à cette belle journée. Et tout commence par le thème du baptême. À l’image des mariages, le thème du baptême est également à soigner. Et pour cause, ce sera le fil rouge de cette belle journée. Animaux, design, princesse, ange, bohème, voyage, marin, licorne ou encore girly, il existe de nombreux thèmes qui apportent une touche d’exotisme, d’originalité, de glam ou de gourmandise selon les cas. Les idées ne manquent pas pour satisfaire tous les goûts, toutes les envies. Et, il suffit de suivre ses envies pour cela.

Faire-part de baptême : opter pour un texte

Une fois le design choisi parmi la collection de faire-parts de baptême civil délicats et fins, il faut penser au texte. Et, il ne faut rien oublier. Il faut en effet indiquer le prénom de l’enfant ainsi que la date à laquelle se déroulera son baptême, mais aussi le lieu. Il est possible d’y adjoindre un plan pour celles et ceux qui ne connaissent pas en y indiquant notamment les possibilités de stationnement. En fonction du destinataire, il ne faut pas oublier de préciser si l’invitation comprend un repas ou une réception après la messe du baptême. Ne pas oublier d’y noter également que vous attendez une réponse afin d’organiser au mieux cette belle journée. Pour finir, il faut être clair et concis et, rien n’empêche de conclure avec une citation par exemple. Là encore, classique ou fantaisiste, le texte est à l'image de la tribu.   

Faire-part de baptême : trouver le bon format

Carré ou rectangulaire, recto-verso, quatre pages ou en triptyque, en portrait ou de forme moins classique, il faut choisir ce qui convient le mieux. Là encore, tout est du domaine du possible. Entre tradition et modernité, il existe forcément un bon format qui correspond aux attentes. Le tout est d’adapter le format au nombre d’informations à faire apparaître sur le faire-part de baptême civil.

Et parce qu’il est un autre souvenir de ce moment unique, environ trois mois avant le baptême, pensez à vous rendre en magasin avec le parrain et la marraine pour choisir le cadeau du futur baptisé. C’est en effet, l’autre incontournable qui durera toute sa vie.


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?