Accueil > Culture > Berlin, la capitale où investir en 2018

Berlin, la capitale où investir en 2018



Le marché de l'immobilier allemand séduit de plus en plus d'investisseurs. Malgré la hausse des prix, plusieurs grandes villes allient rendements locatifs attrayants et perspectives de plus-values à la revente. Parmi elles, Berlin tient le haut du pavé. Focus sur la belle allemande où les prix se négocient, en moyenne, en dessous de 4.000 euros le mètre carré.

Un marché immobilier dynamique

La capitale allemande est une destination rêvée pour les investisseurs locatifs. A Berlin, les habitants privilégient la location à l’achat. En effet, la ville ne compte que 20% de propriétaires contre 80% de locataires. Les prix immobiliers à Berlin sont 4 à 5 fois moins cher que ceux pratiqués dans la capitale britannique. Il est ainsi l’un des plus bas de toutes les grandes villes et capitales européennes. Avec l’explosion du marché immobilier dans la ville, on assiste à un effet de rattrapage des prix qui se poursuit à vive allure avec une hausse soutenue des prix d’environ 10% par an – +10,1% en 2015 et 9,6% en 2016 -. Le prix moyen au mètre carré s’établit autour de 2.800 à 2.900 euros. On peut par exemple trouver un 2 pièces de quelques 60m2 dans le quartier de Prenzlauer Berg – à savoir l’ancien Berlin-Est –  dont le prix de Vente est de 177.115 euros. De quoi ravir ceux qui souhaitent acheter un bien à Berlin, possible avec un professionnel sérieux comme l'agence First Citiz.

Une fiscalité attractive

La fiscalité attractive est l'autre atout d'un investissement outre Rhin. En Allemagne, il n’y a pas de taxation de la plus-value à la vente après 10 ans de détention du bien. C'est donc un point non négligeable pour dégager une plus-value intéressante. Autre avantage germanique: la procédure d’achat d’un appartement est plus rapide qu’en France. Une seule signature est nécessaire pour conclure la vente. De quoi ravir les investisseurs français habitués aux lourdeurs administratives tant pour le locatif que pour leur propre résidence.

Par contre, notez que le financement du bien doit se faire en amont. Contrairement à l'hexagone, il n’existe en général pas de clause suspensive d’obtention du crédit dans l’acte notarié de vente.


Notez cet article :

Auteur : Club Féminin Team


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?