Accueil > Régimes > Adopter la chrononutrition pour faire le plein d’énergie en perdant du poids

Adopter la chrononutrition pour faire le plein d’énergie en perdant du poids

La chrononutrition, même si elle est couramment utilisée comme régime pour perdre du poids, est avant tout une méthode de rééquilibrage alimentaire. Basée sur le respect du rythme naturel du corps, la chrononutrition n’oblige à aucune privation mais apprend à consommer intelligemment ! Un programme plutôt séduisant pour mincir sans pour autant souffrir.

header

Le principe de la chrononutrition

Même si la renommée et l’engouement pour la chrononutrition sont relativement récents, il s’agit d’une méthode mise au point en 1986 par le Docteur Delabos, nutritionniste.

Le principe de cette méthode est de réorganiser sa façon de manger pour l’adapter au rythme biologique naturel du corps. Il s’agit donc de consommer le bon aliment au bon moment.

En effet, en fonction des différentes périodes de la journée, notre corps ne fonctionne pas de la même manière. C’est d’ailleurs ce qui explique les fameux « coups de pompe » que l’on peut ressentir en fin de matinée ou en début d’après-midi.

Le corps humain fonctionne selon son horloge biologique interne, sur laquelle il vaut donc mieux s’aligner si l’on souhaite rester en forme et performant toute la journée.
La chrononutrition n’impose donc pas de compter les calories ni de traquer les graisses et sucres.

Elle permet simplement d’éliminer les kilos superflus dus au stockage des nutriments non assimilés car consommés au mauvais moment de la journée. Avec la chrononutrition, le corps a donc tout ce dont il a besoin au moment où il en a besoin, ce qui lui permet donc de fonctionner au mieux de ses capacités.

 

Journée type basée sur la chrononutrition

Fotolia_28964357_XS (1)

L’alimentation respectant la chrononutrition s’établit sur quatre repas quotidiens équilibrés selon les besoins du corps.

Ce régime met ainsi l’accent sur le petit déjeuner, qui est l’occasion de faire le plein de graisses pour alimenter le corps tout au long de la journée. Le diner, quant à lui, se fait léger pour répondre au ralentissement du système digestif.

Une journée type est donc composée ainsi :
Un petit déjeuner « gras » : pain, beurre, fromage et boisson chaude sont au programme d’un petit déjeuner permettant au corps de trouver l’énergie nécessaire à un bon démarrage.

Un déjeuner « dense » : Il est composé d’un plat unique, sans entrée ni dessert. Ici, la viande, le poisson ou les œufs sont à volonté, accompagnés d’un petit bol de féculents (pâtes, riz, frites, purées,…).

Un goûter sucré : L’occasion de faire le plein de sucres rapides, permettant d’éviter le coup de fatigue en fin d’après-midi et de prévenir un trop grand appétit au diner. Chocolat, noix, amandes, fruits secs ou frais peuvent donc être consommés 4 heures après le déjeuner.

Un diner léger et facultatif : poisson, fruits de mer ou viande blanche à volonté accompagné d’un petit bol de légumes verts composent un diner léger, permettant de favoriser un sommeil réparateur.

La chrononutrition autorise deux repas « jokers » par semaine, permettant de se faire plaisir sans complexe.

C’est donc le régime idéal pour toutes celles qui ne supportent pas la privation, principale cause d’échec dans la plupart des régimes traditionnels. Avec la chrononutrition, on mange sans stress et surtout, sans culpabilité !

 

Vidéo: Le docteur Delabos présente la chrononutrition


Notez cet article :




Partagez cet article:



Auteur : Club Féminin


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Féminin

+ de 150 000 membres

+ le kit beauté offert


L'accessoire de l'été ?